UKASE ?

Pour l’anecdote.

Un hiver, fin des années 80, je me rends à l’hippodrome de Nantes.

Ce jour là je mise 20 francs sur un cheval qui m’inspire et remporte la course : je gagne des bricoles mais demeure joueur une paire d’années, retiens surtout ma rencontre avec l’univers populaire des courses et le nom de ce trotteur français : Ukase Prior.
Loin des ténors de l’époque, tel celui de Beauné*, le cheval drivé par Sylvain Desmarre connaît une carrière discrète, se distinguant davantage en province que sur la piste cendrée de Vincennes.

J’emprunte son nom depuis pour signer toute création :

UKASE

*Ténor de Beauné, le « cheval d’orgueil ».

Le protégé de Jean-Baptiste Bossuet prend goût à la victoire et entre dans la légende en 1991 en remportant le prestigieux Grand Prix d’Amérique, invaincu à l’issue de 30 courses. Du jamais vu. Il n’a que 6 ans et a tout d’un futur Ourasi. Pourtant…